Recette

Arancini à la truite des...

Arancini à la truite des Pyrénées non fumée

Pour
4 personnes

Préparation :
30 mn

Ingrédients

  • 4 tranches de truite non fumée des Pyrénées
  • 200 g de riz arborio
  • 1 oignon
  • Le jus d’un citron
  • 500 ml de court bouillon de légumes
  • 1 gousse d’ail
  • 100 ml de vin blanc
  • 80 g de parmesan
  • 2 c. à soupe de ciboulette ciselée
  • Sel, poivre

 

Pour la panure

  • 2 œufs
  • 150 g de farine
  • 150 g de chapelure
  • Huile de friture

 

Préparation

Faire bouillir l’eau avec le cube de bouillon de légumes. Une fois que le bouillon est prêt, réservez.


Dans une poêle, faites fondre l’ail écrasé et l’oignon émincé avec de l’huile d’olive. Ajoutez le riz et remuer jusqu’à ce qu’il soit translucide.
Versez le vin blanc. Remuez jusqu’à ce que le vin soit totalement absorbé.
Versez le bouillon (ajoutez-le en deux fois pour laisser le temps au riz de l’absorber). Couvrir à feu doux.
Laissez cuire pendant environ 15-18 minutes en remuant régulièrement. Hors du feu, ajoutez le parmesan préalablement râpé, la ciboulette et les tranches de
truites découpées en morceaux. Salez, poivrez, mélangez. Transvasez le tout dans un plat et laisser refroidir.


Préparez un saladier rempli d’eau sur votre plan de travail pour faciliter la formation des boules. Préparez 3 bols : 1 bol de farine ; 1 bol avec les œufs battus à la fourchette ; 1 bol de chapelure.

Humidifiez-vous les mains. Formez une boule dans vos mains en écrasant plus ou moins le riz (boules de taille moyenne de 8-10 cm de diamètre environ).
Trempez la boule dans la farine, puis dans l’œuf, puis dans la chapelure. Posez-les sur une plaque pendant que vous faites les autres.

 

Pour la cuisson

Versez de l’huile dans un grand faitout et faites-la chauffer. Plongez les arancini. Sortez-les à l’aide d’un écumoire quand ils commencent à dorer. Posez-les sur du papier absorbant.

Recette imaginée par @CuisineMoiUnMouton

 

Vin recommandé par @LaWineIsta 

La typicité : Un blanc sec à dominante de Colombard, une petite bombe, pour un apéritif dynamique !
La dégustation : Un nez explosif (agrumes, fruits exotiques), qui va pimenter l’Arancini. Une texture franche et vive pour contrebalancer l’onctuosité du riz, du parmesan juste fondu et du moelleuxde la truite.

Les astuces : à déguster bien frais (8-10°C), sans attendre (1 an de garde).

Avertissement

En choisissant d'accéder au site vins-cotes-gascogne.fr, vous certifiez être majeur et avoir connaissance de la règlementation en vigueur dans votre pays relative aux sites Internet d'information sur les boissons alcoolisées.

Entrer